Et pourquoi donc les résolutions du nouvel an ne tiennent pas l’année ?

BONNE ANNÉE ! BONNE SANTÉ ! Vite, vite préparons les bonnes résolutions de l’année nouvelle que nous désirons heureuse et joyeuse.

Bon, le repas du réveillon était un peu lourd, alors comme première résolution : manger léger toute l’année.

Deuxième résolution :  pour éviter le gros ménage quand la poussière sur les meubles n’en laisse plus le choix, je m’engage à en faire un peu tous les jours.

Cette année, j’arrête de me laisser marcher sur les pieds, troisième résolution.

Quatrième résolution, je termine la décoration de la salle de bain.

Cinquièmement, j’instaure un climat serein dans mon quotidien en toutes circonstances.

Sixièmement, j’arrête de fumer.

Septièmement, j’organise un emploi du temps familial pour que chacun s’investisse dans la maison.

Bon, 7 résolutions, c’est déjà pas mal, c’est un chiffre porte-bonheur donc cette fois-ci, ça va marcher.

Première semaine, j’ai pris un joli cahier pour noter toutes mes résolutions et cocher toutes celles que j’ai réalisé dans la semaine.

J’ai mangé léger : oui

J’ai fait un peu de ménage tous les jours : oui

Certes, je me suis laissé un peu faire par mes enfants qui voulaient absolument aller au fast food et je n’ai pas su leur dire non : à améliorer

J’ai commencé à réfléchir à ce qu’il faudrait faire pour terminer la déco de la salle de bain : en cours de réalisation

Pour le climat serein en toutes circonstances, il y a du boulot. Je ne dois pas avoir les bonnes recettes : donc me renseigner

Septième jour sans fumer : trop génial, même pas de manque ou presque

J’ai listé toutes les taches à faire et à répartir, y’a plus qu’à

Une bonne semaine, ça roule, tout baigne.

Deuxième semaine :  les journées passent vite, très vite ! C’est un peu compliqué de tout gérer en même temps. Bon j’avoue, j’ai piqué quelques taffes à la cigarette de mon collègue de bureau quand il avait le dos tourné. Ça ne veut pas dire que je ne continue pas à m’arrêter de fumer pour autant ! Pour le ménage, on verra ça la semaine prochaine, pas le temps aujourd’hui. Et puis, ça urge pas tant que ça, puisque je l’ai fait régulièrement la semaine dernière. Pour le reste, je tiens bon…

Et les semaines passent .  .  .  .

52ème semaine, déjà un an ! Allez courage, je fais le bilan....

Échec sur toute la ligne ! Que s’est-il passé ???

Entre le boulot, le stress, le couple, le quotidien, les gosses, la bouffe, les factures, l’organisation des vacances, les flaques d’eau, les crottes de chien, les coups de soleil, les galères en tout genre, les rituels de m…, la solitude, les voisins, les relations, la politique, la planète, les problèmes mondiaux, les extra-terrestres, tous ces parasites qui interfèrent dans mes bonnes résolutions et qui m’empêchent de les réaliser, RAS-LE-BOL !!!

Comment font les autres ?

Zut, j’ai dû louper quelque chose d’important pour parvenir à ne pas réaliser mes bonnes résolutions quand j’entends ma voisine expliquer que chaque début d’année, elle fait une liste de tout ce qu’elle veut voir changer dans sa vie. Pour ce faire, elle prend l’engagement avec elle-même de respecter ses résolutions. Ça n’engage qu’elle, certes et personne ne saura si elle ne s’y tient pas. Ma voisine dit que faire un pacte avec soi-même est plus fort qu’avec une personne extérieure parce que l’on n’a moins d’indulgence avec soi-même. Ensuite elle hiérarchise ses objectifs du plus urgent au moins pressé et note la marche à suivre pour le réaliser.

Il est vrai que si l’on veut aller à Rome, il vaut mieux avoir défini combien de temps on y reste, la somme que l’on veut y mettre, avec quel moyen de transport s’y rendre, par où passer si c’est en voiture, où dormir...                                        

J’ai d’ailleurs aperçu, dans la cuisine de ma voisine, un calendrier sur lequel elle a inscrit les différentes étapes indispensables pour venir à bout de sa résolution.

Si je comprends bien, par exemple, pour manger plus léger elle débute par faire l’état des lieux de ses placards, jour 1. Puis le jour 2, elle enlève de ses placards tout ce qui ne convient pas à des repas légers. Jour 3, elle regarde des recettes légères. Jour 4, elle sélectionne les repas qui lui plaisent. Jour 5, elle établit un inventaire des courses à faire. Jour 6, elle fait ses provisions suivant sa liste, ni plus ni moins. Et jour 7, la voici prête à manger léger. À le faire par étape, l’objectif nous paraît bien plus réalisable.

Après, elle passe à la résolution suivante et ainsi de suite. C’est là son secret pour les réussir. Ne faire qu’une résolution à la fois. Sinon elle se perd dans toutes les directions, ne sachant plus qu’elle action est pour la 1ère, la seconde ou la 3ème résolution.

Elle précise aussi de faire uniquement des souhaits possiblement réalisables avec ses moyens.

Ok, j’ai compris, je laisse tomber ma résolution d’aller sur la lune puisque je flippe en avion, alors en navette spatiale...                                                                                                                                        

Si toutefois, elle n’arrive pas à tenir ses résolutions, elle ne s’auto-flagelle pas pour autant. Elle n’essaye pas de se trouver d’excuses. Elle accepte d’avoir échoué. Peut-être n’en avait-elle finalement pas vraiment envie tout au fond d’elle ?

Alors, sur ce, belle année !

Un petit tour sur la page « Bonus » pour un autre genre de lecture...

Ajouter un commentaire

 
×